RSS Feed
  1. avril 9, 2015 by Webmaster

    « TRAVERSÉE »

     

    invite

     

    Anne NIVAT

     

    Journaliste – Reporter

     

     

     

     

    « Dans quelle France on vit »

     

     

    Conférence-débat

    Jeudi 21 Novembre 2019 à 20h30

    Auditorium du Conservatoire

    51, rue d’Isle – Saint-Quentin

     

     

    DANS QUELLE FRANCE ON VIT

    Reporter de guerre indépendante, familière des conflits en terres syrienne, irakienne, afghane, tchétchène, auteur d’une dizaine de livres, dont  « Chienne de guerre »  (Prix  Albert  Londres  2000), Anne Nivat porte pour la  première  fois, en novembre 2017, son regard sur l’hexagone dans un livre vivant. Il est qualifié de « document exceptionnel sur le désarroi citoyen » (l’Est Républicain), de  « captivant » (Paris Match), de « livre émouvant, intéressant et instructif » (Laurent Ruquier).

    Par son immersion dans six villes de province, dont celle de Laon, notre chef lieu axonais, elle s’est en effet mêlée à ces français « oubliés » qu’on ne va jamais rencontrer pour entendre réellement ce qu’ils pensent ni savoir comment ils vivent.

    Or, en novembre 2018, éclatait un mouvement populaire éruptif, dit mouvement « des gilets jaunes » qui va générer quatre mois de confusion et d’ébullition.

    Avec son enquête, Anne Nivat nous aide à mieux appréhender le vécu quotidien de cette France à vif qui se sent délaissée et marginalisée, s’estimant victime de la désindustrialisation et des délocalisations, de la métropolisation et de la globalisation, mais aussi de l’internétisation et de la destruction des codes sociaux traditionnels.

    Le ressentiment et la défiance de cette « France invisible qui ne veut pas mourir », son exaspération face à une insécurité physique, économique, sociale et même  culturelle, ouvrent ainsi les portes à des protestations qualifiées de populistes. Au sein de notre  société individualiste et consumériste, mais manifestant un besoin de compassion et de protection,  capable aussi de violence et de haine, ces protestations s’expriment désormais sans retenue sur les réseaux sociaux.

    Nul doute que l’intervention d’Anne Nivat ouvrira un débat fructueux et permettra à chacun d’approfondir sa réflexion.

    Anne Nivat vient de publier également « Un continent derrière Poutine ». Parmi les ouvrages qu’elle a écrits, on peut également citer :

    • Chienne de guerre : une femme reporter en Tchétchénie, Fayard, 2000 (prix Albert-Londres), Le Livre de Poche, 2001.
    • Algérienne, avec Louisette Ighilahriz, Fayard, 2001.
    • La Guerre qui n’aura pas eu lieu, Fayard, 2004.
    • Lendemains de guerre en Afghanistan et  en  Irak,  2004 (prix littéraire de l’armée de terre – Erwan Bergot), Le Livre de Poche, 2005.
    • Islamistes, comment ils nous voient, 2006, Le Livre de Poche, 2010.
    • Par les monts et les plaines d’Asie Centrale, Fayard, 2006.
    • Bagdad zone rouge, Fayard, 2008.
    • Correspondante de guerre, (avec Daphné Collignon), publié par Reporters sans frontièresSoleil, Paris, 2009, 
    • Les Brouillards de la guerre, Fayard, 2011.